INTERCOMMUNALITÉ/Pays des Rives de Garonne

carte du Pays des Rives de Garonne

SYNDICAT MIXTE DU PAYS DES RIVES DE GARONNE
8, rue du Canton - BP32
33490 SAINT MACAIRE

Tél.: 05 56 76 78 18
paysrivesdegaronne@wanadoo.fr

En savoir plus :
Charte du Pays des Rives de Garonne (pdf)

Documents en téléchargement :

L'étude agricole



PAYS DES RIVES DE GARONNE

Les Communautés de Communes du Pays d’Auros, du Pays de Langon, des Coteaux Macariens et de Podensac sont associées au sein du Pays des Rives de Garonne.

Un espace de projet et de territoire

Selon la loi de juin 1999, le Pays est fédérateur de plusieurs bassins de vie. Il est destiné à renforcer la concertation et le partenariat avec les acteurs institutionnels, économiques, sociaux et associatifs. Le pays est carcatérisé par une  cohérence sur les plans géographique, économique, culturel et social. Ce territoire mobilise toutes ses forces vives (citoyens, professionnels, associatifs) aux côtés des élus pour construire des projets répondant aux attentes du plus grand nombre.

Animer et coordonner

Constitué sous forme de syndicat mixte, le Pays n’est pas une circonscription administrative ni une nouvelle collectivité territoriale. Il ne dessaisit aucun organisme de ses compétences et ne dispose d’aucune fiscalité propre. Le Pays a uniquement des tâches de coordination, d’animation et de mobilisation des différents acteurs publics et privés du territoire qui le composent. Ses actions : pilotage d‘étude, mobilisation et aide à la réalisation de projets.

A l'échelle nationale on dénombre quelques 350 démarches de ce type et en Gironde 8 pays sont créés. Le Pays des Rives de Garonne est le dernier à avoir été constitué dans le département.

54 communes au total

Situé en bordure sud de la Garonne, le Pays des « Rives de Garonne » regroupe 54 communes au total pour une superficie de 433 kilomètres2. Un territoire uni par un fleuve, une voie de chemin de fer, une autoroute, une route nationale et plusieurs appellations viticoles de renom.

Mutualiser les moyens

En se concertant, les Communautés de Communes composant le Pays,  mutualisent leurs moyens à une échelle adaptée aux enjeux économiques actuels. Dans tous les cas de figure, les Communautés de Communes restent maîtres d’ouvrage des projets inscrits dans la Charte, préalablement élaborée.

Le Syndicat mixte

Etablissement public dont les statuts sont librement décidés, la durée de vie d’un syndicat mixte est illimitée. Son financement est assuré par des subventions et les contributions des structures membres. C’est dans ce cadre, dont le fonctionnement est assuré par un comité syndical, que la Charte de développement a été mise en oeuvre.

Le Conseil de Développement

Assemblée de bénévoles organisée librement, le Conseil de Développement est créé et installé par les élus, responsables de la démarche Pays. Il a pour principale mission de participer à l’élaboration et au suivi de la Charte Pays. Il peut également exercer d’autres missions dans le cadre de la politique territoriale : conduite de travaux de réflexion, repérage de projets, évaluation information, formation et sensibilisation des citoyens, expression des besoins et aspiration de la population.

La Charte de développement

Document de référence décrivant les orientations fondamentales du Pays pour une durée de 10 ans, la Charte détermine la stratégie de territoire en matière de développement socio-économique, de gestion de l’espace et d’organisation des services. Elle précise les principes et les moyens d’action dont le Pays se dote pour remplir ses objectifs.

Les Représentants de la CDC

  • Titulaires : Bernard Mateille - Marie-France Théron - Isabelle Courbin - Mathieu Truffart - Dominique Clavier - Dominique Cavaillols - Hervé Gillé - Florence Bolmont  - Jean-Gilbert Bapsalle - Frédéric Pédurand
  • Suppléants : Elie Zauza - Jean-Jacques Laffargue - Géraldine Goulinet-Fite - Line Baraduc - Jean-Michel Leconte -Sylvie Valoir - Christian Boyer - Maryse Fortinon - Dominique faubet - Sonia Terrien         



Contact  |  Mentions légales